Krabi, Phi Phi & Phuket

1 août

Notre transport est tout arrangé pour la journée et le tout débute lorsqu’on vient nous chercher à l’auberge en van (7h30) pour nous amener au port afin de prendre le traversier de 9h. Rien de comparable à la dernière fois (la mer est calme), ce traversier nous laisse à Satun, en Thaïlande, d’où nous prenons le prochain transport soit un autobus à destination de Krabi. Nous y arrivons à 16h30. Krabi est une ville touristique qui permet de faire des arrangements de voyage car il y a plusieurs agences qui annoncent des forfaits en tout genre. En soirée nous trouvons un marché où plusieurs kiosques de nourriture sont installés et nous nous régalons de la merveilleuse cuisine thaïlandaise. Honnêtement je ne crois pas qu’il soit possible de manger mieux qu’en Thaïlande et ce, à travers toute l’Asie!

2 août

Autre pays, autres coutumes! En Thaïlande, la majorité religieuse est bouddhiste. Nous voyons tout de même quelques mosquées mais elles sont rares. Par le fait même, les femmes ne sont pas voilées. On en voit toujours mais de moins en moins. Contrairement à la Malaisie, les cultures sont très diversifiées : caoutchouc, bananes, huile de palme, ananas, papaye, riz, etc.

Nous louons une mobylette pour la journée et commençons en allant visiter le temple du tigre à une dizaine de km du centre-ville. En fait ce n’est pas le temple lui-même qui est exceptionnel mais plutôt un point de vue que l’on atteint en grimpant 1 260 marches, sous une chaleur torride bien sûr. Une fois en haut, il y a un gros bouddha jaune or qui semble veiller paisiblement sur toute la plaine environnante. La vue en valait l’effort même si on est complètement trempés de sueur en atteignant le sommet.

Notre deuxième destination de la journée nous amène sur le bord de l’eau, plus précisément à Ao Nang, non loin de Krabi. C’est le genre de petite place qui s’en vient de plus en plus touristique quoique l’endroit est encore peu connu.

Nous revenons à Krabi sous la pluie… Même température que d’habitude… Variable!

Le temple du tigre
Départ de la montée

Vue du haut de la piste

Andrée en méditation

En territoire macaque
Plage Ao Nang

3 août

Encore un ciel variable mais nous décidons tout de même de poursuive nos visites. Ce matin c’est par bateau long que nous nous rendons à Railay, toute petite bourgade avec des hôtels de luxe atteignable seulement en bateau. La traversée est un peu éprouvante pour les 12 passagers que nous sommes car il y a pas mal de vagues et la pluie s’y met en plus. Je crois que tout le monde est heureux de descendre du bateau une fois arrivés! Les plages ici sont magnifiques. Cet endroit est également réputé pour l’escalade de rochers.

Traversée à Railay

En arrivant à la plage de l’est
Sentier pour se rendre à la plage du sud
Plage du sud

Plage de l’ouest

4 août

Départ de Krabi vers midi pour les îles Phi Phi, un archipel appartenant à la Thaïlande. Je vous conseille d’aller voir de quoi ça a l’air sur Internet. Eh oui, le paradis sur Terre existe vraiment. Cette fois-ci nous prenons un gros bateau traversier et c’est rassurant car la mer est agitée (merci à l’inventeur du Gravol sinon je serais descendue du bateau avec quelques livres en moins!!). En ce moment c’est la saison des pluies et ça se reflète par la température variable de ces dernières semaines. Malgré tout, il y a beaucoup de touristes sur l’île. Nous explorons un peu les environs… sans oublier nos parapluies car quand il pleut ici, c’est le déluge.

5 août

En se levant on pourrait croire que le ciel va se vider sur nos têtes pendant toute la journée et pourtant, le ciel se dégage assez vite. Tant mieux car notre plan de la journée se résume à un mot : plage. Juste pour vous dire, nous avons beau aller à la plage, les parapluies ne nous quittent plus.

6 août

On peut voir le bleu du ciel ce matin. Les îles sont tellement belles sous le soleil. En fait la température est parfaite pour prendre le sentier de 3,5 km en montant qui nous mène à un superbe point d’observation.

Il faut bien profiter de la plage dans un endroit si exceptionnel alors c’est ce que nous faisons en après-midi.

Les deux baies des îles Phi Phi
La baie du sud
Les bateaux longs

La baie du nord à marée basse
Le quai principal

7 août

C’est sur une mer agitée que nous faisons la traversée des îles Phi Phi à Phuket. Une fois de plus je vous avoue que plusieurs passagers ont passé un mauvais quart d’heure sur le bateau (vive le Gravol 🙂 Aussitôt le pied à terre, nous sommes harcelés par les conducteurs de taxi et autres (vans, mobylettes, etc.) qui nous offrent leurs services. Mais tels des valeureux Gaulois, nous résistons à la pression et partons à pied car le trajet n’est pas long jusqu’au centre-ville et vraiment, ça fait du bien de marcher sur la terre ferme. S’il y a une chose à reprocher aux villes où nous sommes allés cet été c’est le trafic intense et l’absence de trottoir pour les piétons. Ici c’est toujours la priorité aux véhicules, pas aux piétons. Et quand il y a un trottoir, c’est pour les petits restaurants de rue ou pour stationner les mobylettes. Il faut être très prudents en marchant car on zigzague souvent sur le bord de la route à cause des véhicules stationnés et le trafic nous frôle de près. Notre auberge est bien située dans le vieux Phuket et on se contente d’explorer les environs pour le reste de la journée. En fait, le quartier fait un peu penser aux bâtiments restaurés de Georgetown, sur l’île de Penang en Malaisie. Mis à part le trafic intense, c’est agréable de s’y promener.

Sortie des écoliers
Le vieux Phuket
Autobus scolaire

8 août

Phuket, endroit de villégiature par excellence des européens, est bordé de jolies plages à quelques kilomètres de son centre-ville. Puisque nous n’avons pas pris un hôtel en bordure de mer, c’est en mobylette que nous nous y rendons pour la journée. Le trajet n’est pas très long mais c’est une expérience en soi car les conducteurs des nombreuses mobylettes semblent obéir à un code de la route qui leur est propre. Mieux vaut y adhérer et se fondre dans la masse. Nous passons une bonne partie de la journée à la plage de Paton, qui est très fréquentée malgré les avertissements de courants forts. Le retour nous pose un peu de problèmes à cause des rues à sens unique dans le centre-ville mais on s’en tire tout de même assez bien grâce à la tablette Samsung au GPS!

Plage de Patong près de Phuket

9 août

C’est à partir ďaujourd’hui que nous commençons à redescendre vers le sud, c’est-à-dire vers la Malaisie. Notre autobus part à 7h30 de la gare centrale de Phuket, à quelques kilomètres du centre-ville. Nous partons de l’hôtel à 6h30 et marchons vers la gare dans l’espoir de trouver un moyen de transport pas trop cher. Petite parenthèse au sujet des moyens de transport : ici les moyens de transport sont multiples et variés. Le choix dépend plus de la débrouillardise (et d’un peu de chance) car ce n’est pas nécessairement facile de comprendre ce qui se passe avec les bus, les vans, les mobylettes, les tuk tuk, etc. Disons que pour éviter toute confusion, la plupart des touristes s’en tiennent aux taxis (choix le plus coûteux). Par contre, à Phuket, c’est reconnu, les taxis sont extrêmement chers alors nous comptons un peu sur la chance et réussissons à nous en tirer avec un bus publique qui est en fait un camion avec l’arrière modifié pour asseoir des passagers.

Le trajet de Phuket à Hat Yai en autobus soi-disant première classe (il a vu des jours meilleurs cet autobus) prend 8 heures avec quelques arrêts ponctuels pour prendre des passagers et en laisser descendre quelques-uns le long de la route. On ne peut s’empêcher de somnoler un peu durant le trajet qui semble s’éterniser. Vers 16h nous sommes enfin arrivés à destination et nous atteignons notre hôtel en marchant sous la pluie. La ville de Hat Yai n’a rien de bien particulier malgré ses 200 000 habitants. Son centre-ville est par contre très animé de gens qui mangent dans les nombreux restaurants en bordure des rues.  

Autobus première classe

 

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *